The MIAS Blog: News and Views about Ibn Arabi

More Recent Posts

Online Introductory Course

Online Introductory Course

Register now for the ten-week course exploring the multi-layered meanings in Ibn ‘Arabi’s spiritual teaching through chapters of the Meccan Openings. It is led by Dr. Rim Feriani, and runs between 25th May and 27th July 2020.

Michel Chodkiewicz 1929–2020

Michel Chodkiewicz 1929–2020

We have recently learned, with great sadness, of the passing of Michel Chodkiewicz on 31 March 2020. His contribution to knowledge of Ibn ‘Arabi in our time has been immense.

Young Writer Award 2019

Young Writer Award 2019

We are delighted to announce that Hina Khalid, a student at the University of Cambridge, UK, is the winner of the 2019 MIAS Young Writer Award. The judges have also mentioned Muhammad Faruque, a student at Fordham University, USA, who is given a special commendation, and Esmé Partridge, who is given a commendation.

Ibn al-‘Arabî – Kitâb al-’Isrâ

 

Cover of Livre de l'ascensionIbn al-‘Arabî – Le livre de l’ascension – Kitâb al-’Isrâ ilâ al-Maqâm al-’Asrâ ’aw Kitâb al-Mi‘râj, Enrichi du commentaire d’Ismâ‘îl ’ibn Sawdakîn – Traduction et annotations: Said Moustarhim et Moreno Giannini. Les Éditions Albouraq, Paris, 9 February 2021.

Le Livre du Voyage nocturne vers la Station la plus noble ou Le Livre de l’Ascension, est le récit que nous confie Ibn al-‘Arabî, à propos de son ascension spirituelle durant laquelle il va savourer gustativement les diverses étapes et rendre effective sa propre réalisation. L’une des caractéristiques de l’œuvre akbarienne est qu’elle demeure, dans son ensemble, liée intimement aux textes fondateurs de l’lslâm, le Qur’ân et la Sunna. Ce traité ne fait pas exception. Tout au long de son récit, non seulement le shaykh ne s’éloigne pas du Livre et de la Tradition, mais il s’en imprègne de sorte que son style évoque constamment soit une parole qur’ânique, soil un ḥadith prophétique ou un récit traditionnel. Le lecteur assidu de ses ouvrages se rendra compte de ce recours régulier au vocable scripturaire dans ses écrits, parfois expressément pour étayer son argumentation, et d’autres fois par le truchement de l’emprunt d’un ou de plusieurs termes, le plus souvent par allusion.

Le rapport très étroit de cet événement, tel qu’il est décrit par ash-Shaykh al-Akbar, avec le donné qur’ânique, se manifeste dès la première phrase du récit. Ainsi, c’est avec le premier verset de la sourate Al-Isra’ qu’il débute son introduction: «Magnificence à Celui qui a fait voyager de nuit Son adorateur, depuis la Mosquée sacrée jusqu’à la Mosquée la plus éloignée, dont nous avons bèni l’alentour, afin de lui faire voir de Nos signes. Certes, Lui est le Très-Entendant, le Très-Voyant».

Al-’Isrâ est également le premier terme de l’intitulé de son livre, un terme majeur donc qui se suffit à lui seul pour relater le cheminement entre caché et apparent, et l’élévation vers les sphères des connaissances invisibles. C’est aussi, à travers les moments et les lieux que retrace la sourate An-Najm, qu’Ibn al-‘Arabî nous emporte avec lui dans une verticalité vertigineuse, saisissante et imprévisible.

From the Introduction by Said Moustarhim